Question:
Les fausses données / truquées étaient-elles courantes avant le 20e siècle?
Logan M
2014-10-30 05:08:39 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Dans l'un des cours de laboratoire que j'ai suivis en tant que premier cycle, je me souviens que le professeur a noté en discutant d'un test statistique (presque certainement du chi carré) que l'on pouvait l'utiliser pour montrer que beaucoup de premiers scientifiques (avant le développement d'une analyse statistique rigoureuse) avaient des données qui étaient trop bonnes pour être réalistes, et donc (avec une probabilité très élevée) étaient soit délibérément falsifiées, soit le résultat d'une mauvaise conception expérimentale. Il a notamment cité Mendel comme exemple d'un scientifique dont les données étaient bien trop bonnes pour être crédibles.

Wikipédia a une section liée spécifiquement au cas de Mendel, et quelques discussions sur les possibilités. Je suis plus intéressé par le cas général.

Est-il vrai qu'une grande fraction (par rapport à aujourd'hui) d'éminents scientifiques avant le 20e siècle ont présenté des données pour étayer leurs conclusions qui étaient statistiquement trop belles pour être vraies ? Et si oui, comment ont-ils évité de se tromper sur une grande partie de leurs résultats?

Êtes-vous intéressé par des données qui sont statistiquement invraisemblables (comme le suggère votre question à la fin), ou dans les cas où les données ont vraiment été falsifiées? Je pense que la plupart des scientifiques éminents n'ont pas eu recours à la falsification pure et simple, ce qui signifie que les données ont été librement inventées.
«commun» et «grande fraction» sont subjectifs. Je recommande de changer la langue en «plus qu'aujourd'hui» ou une formulation similaire.
Apparemment, cela remonte à loin. Certaines des "observations" astronomiques de Ptolémée ont été fabriquées en extrapolant les données d'Hipparque, Richard Newton l'a même appelé "la fraude la plus réussie de l'histoire de la science". http://adsabs.harvard.edu/full/1980QJRAS..21..253G
@Felix Je ne pense pas que les statistiques seules puissent espérer nous dire si les données étaient statistiquement invraisemblables parce que les scientifiques les ont simplement inventées ou à cause d'une mauvaise conception expérimentale. Par conséquent, je ne spécifie pas explicitement dans la question, mais je suis vraiment intéressé par les deux cas.
le résultat de l'expérience d'aiguille de Buffon par Mario Lazzarini (https://en.wikipedia.org/wiki/Buffon%27s_needle) était probablement concocté.
Un répondre:
#1
+10
Alexandre Eremenko
2014-11-05 09:05:37 UTC
view on stackexchange narkive permalink

La notion de "données truquées" a évolué avec le temps. Certains scientifiques anciens sont accusés (par des scientifiques modernes) d'avoir truqué les données.

Un exemple notable est Ptolémée. Je ne veux pas discuter ici de l'accusation de Ptolémée par Robert Newton, mais voici un autre exemple bien connu.

Dans son Optique, Ptolémée donne un tableau de réfraction. On dirait qu'il a mesuré la réfraction du rayon lumineux passant de l'air à d'autres milieux (eau, verre). Il donne un petit tableau, de manière à ce qu'un lecteur moderne puisse conclure qu'il s'agit de données expérimentales; certains considèrent même qu'il s'agit du plus ancien exemple d'une expérience de physique encore en vie, mais elles sont probablement constituées. Les données sont incompatibles avec la loi de Snell: si vous tracez les nombres, elles correspondent mieux à une parabole qu'à une sinusoïde (comme il se doit). Il est clair d'après le texte que Ptolémée avait une théorie sur la réfraction (théorie incorrecte), et sa table a très probablement été calculée selon cette théorie.

D'un autre côté, il ne déclare jamais sans ambiguïté qu'il a effectivement exécuté cette expérience, et ne donne aucun détail.

L'accusation la plus sérieuse contre Ptolémée est qu'il a forgé son catalogue d'étoiles. C'est-à-dire qu'il a pris le catalogue d'Hipparque vieux de 200 ans, et a corrigé les données pour précession. Et utilisé la mauvaise constante de précession qui n'était pas connue exactement à ce moment-là. Il y a une grande controverse à ce sujet parmi les historiens de l'astronomie, et si je comprends bien, il n'y a pas de consensus.

EDIT. Permettez-moi d'ajouter que je ne connais pas d'histoires célèbres de contrefaçon et de données truquées en physique et en mathématiques. Aucun avant le 20 siècle et TRÈS peu au 20 siècle. Contrairement aux «sciences humanitaires» comme l'archéologie ou «trouver des manuscrits anciens», ce qui était assez courant aux 18 et 19 siècles.

Pas si peu au 20e siècle, malheureusement. Une fausse donnée célèbre, publiée dans une revue médicale très respectée à comité de lecture, a conduit à un mouvement anti-vaccination qui à son tour a provoqué des épidémies et des décès évitables. [Wakefield, vaccination ROR et autisme, The Lancet] (https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736 (05) 75696-8 / fulltext)


Ce Q&R a été automatiquement traduit de la langue anglaise.Le contenu original est disponible sur stackexchange, que nous remercions pour la licence cc by-sa 3.0 sous laquelle il est distribué.
Loading...